1.03 – Inspecter une horloge ancienne avant de l’acheter

Dernière révision : 2022-09-15 @ 05:57

1.03 – Comment inspecter une horloge avant de l’acheter

Vous venez de voir une horloge qui vous attire, comment vous assurez que c’est un bon achat ? Pour cela, il faut examiner soigneusement cinq dimensions de l’horloge :

  1. Le boîtier
  2. Le cadran
  3. Les aiguilles
  4. La lucarne, porte, verre et tablettes graphiques
  5. Le mouvement
Un acheteur examine une horloge
(Image : Tous droits réservés, Bordloub)
(Image : Tous droits réservés, Bordloub)

1.03.1 – Le boîtier

S’il manque des pièces ou si certaines sont brisées, passez votre tour à moins d’être un bon bricoleur. Notez que certaines pièces sont disponibles chez les fournisseurs de pièces d’horloge ou sur les sites d’objets usagés. Mais certaines, surtout les moulures particulières en bois, ou certaines décorations en métal ou certains finials, peuvent être difficiles à trouver. Il est toujours préférable de se procurer des pièces anciennes usagées que des pièces neuves remanufacturées.

Le fini

L’étape suivante est d’examiner le fini du boîtier. La finition des horloges centenaires et plus que centenaires aura une patine que vous devez garder intacte. Par exemple, vous observerez de minuscules fissures circulaires dans le vernis sur un boîtier en bois. De plus grandes fissures noires sur une horloge de manteau de cheminée sont un signe qu’elle a été placée près d’un foyer ou d’un poêle au bois. La couleur fanée d’horloges en ardoise ou en marbre ou des taches blanches peuvent être facilement restaurer. Cependant, de grandes fissures ou des morceaux manquants peuvent être très difficiles à réparer. Dans les boîtiers métalliques, vous trouverez à l’occasion des fissures et même des pièces brisées. De plus, la finition des horloges en régules dorées est souvent noircie par endroits. À vous de juger si vous pouvez vivre avec quelques défauts et imperfections.

MISE EN GARDE

Vous apercevez des petits trous à quelques endroits sur un boîtier en bois et de gros grains de bran de scie semblent s’en détacher, SAUVE-QUI-PEUT ! C’est le signe que le boîtier est infesté. Ainsi des petits vers blancs creusent allègrement des couloirs à l’intérieur du boîtier. Ce boîtier est bon pour les ordures, il est irrécupérable ! À tout événement, si cela vous arrive, prenez le soin d’examiner l’horloge à l’extérieur de la maison, et de bien nettoyer l’emplacement par la suite. ⬆️

1.03.2 – Le cadran

Certains chiffres du cadran sont effacés, assurez-vous que vous pourrez trouver une pièce de remplacement ou que vous avez les habiletés requises pour les redessiner car c’est un travail de spécialiste. Si les chiffres sont lisibles et les repères du temps sont lisibles, un cadran en papier ou en carton jauni ou bruni signifie qu’il est probablement d’origine, et ne cherchez pas à le remplacer. S’il s’agit d’un cadran en porcelaine ou émaillé, assurez-vous qu’il n’y ait pas trop de fines craquelures ou d’éclats du fini. On peut trouver des remplacements, mais chaque fois que vous substituez une pièce d’une horloge ancienne par une reproduction contemporaine, vous diminuez la valeur de l’horloge. Méfiez-vous aussi des cadrans au fini argenté ou en laiton, ils ont tendance à noircir avec le temps, surtout s’ils n’ont pas été entretenus correctement avec les bons produits. ⬆️

1.03.3 – Les aiguilles

Si les aiguilles en métal sont noires et que leur fini est dégradé, ne les peignez pas en noir. Car elles ne l’ont jamais été, elles ont été plutôt bleuies. Le bleuissement est un procédé qui consiste à oxyder le métal par un procédé électrochimique pour l’empêcher de rouiller. Il est possible de rebleuir des aiguilles d’horloge. Pour ce faire, il existe un produit spécialisé comme le Bleu de Parma. Il est disponible chez les fournisseurs de pièces d’horloges ou même chez les armuriers.

Certaines aiguilles d’horloges plus récentes sont peintes, on peut alors les rafraîchir à la bombe de peinture aérosol. On peut aussi redorer certaines aiguilles de métal, mais c’est un travail de professionnel. Les aiguilles anciennes des coucous en matières plastiques sont assez fragiles. Avec le temps, elles peuvent être cassantes lorsqu’elles sont manipulées. S’il manque une aiguille, on peut généralement en trouver une semblable. Sinon, on remplace les deux aiguilles par un modèle qui se rapproche le plus de l’original. ⬆️

1.03.4 – La lucarne, les portes et les tablettes graphiques

Lucarne

La lucarne est généralement composée d’un tour en métal et d’un verre (ou plastique) plat ou convexe. Elle sert à faire voir le cadran et, dans certains cas, le pendule. Le tour de la lucarne peut être en bois, mais le métal est plus fréquent. Très souvent, le tour est en bon état. Le principal problème rencontré est une charnière mal attachée ou brisée. C’est facile à réparer. Dans le cas où la lucarne en métal est attachée au cadran par une charnière, il arrive que le couvercle qui contient le verre n’existe plus. Assurez-vous que vous pourrez en trouver un autre, sinon, vous pourrez avoir à remplacer tout l’ensemble. C’est parfois difficile à trouver. Sachez que les pièces usagées d’horloge sont assez dispendieuses sur des sites comme eBay.

Portes en bois

Les portes en bois assorties d’une vitre, d’un miroir ou d’une tablette à dessin inversé peuvent être disloquées ou parfois absentes. Disloquées, elles sont faciles à réparer avec une colle appropriée. Voir la section sur la restauration 5.00. Parfois, les portes sont manquantes. Certaines portes de remplacement usagées ou reproduites existent pour les horloges les plus courantes, comme les horloges de cuisine en chêne, mais vaut mieux les éviter.

Le verre et les tablettes graphiques

Sur les lucarnes, le verre est plat ou convexe. Brisé, on peut trouver des verres de remplacement assez facilement. Mais parfois, ce n’est pas facile à remplacer, le verre est tellement fragile.

Le verre des portes dont le tour est en bois doit être impeccable. Sachez cependant qu’une vitre originale ancienne comporte beaucoup d’imperfections, des petites bulles et des ondulations ici et là. Si la vitre vous semble trop parfaite, il s’agit probablement d’une vitre de remplacement.

Les vitres miroirs auront des taches si l’étain est abîmé. S’il s’agit d’une vitre avec des dessins inversés, appelés tablettes graphiques, ou des incrustations, assurez-vous qu’ils sont en bon état. Toutefois, vous devez vous attendre à certains manques dans ces dessins. Des graphiques de remplacement sous forme de décalque se trouvent dans le commerce, mais il sera difficile d’en trouver un qui ressemble parfaitement à celui que vous cherchez à remplacer. Une horloge dont la vitre et le dessin ont été remplacés n’a pas la même valeur que celle dont la vitre et la tablette graphique sont originaux, même un peu abîmés. ⬆️

1.03.5 – Le mouvement : trois étapes de vérification

Les ressorts

Lorsque vous magasinez des horloges, ayez toujours avec vous une ou deux clefs à multiple embouts. Vérifiez d’abord les ressorts. Montez les ressorts de quelques tours avec la clé fournie ou avec la vôtre. S’il y a de la résistance, il y a de bonnes chances que les ressorts soient en bon état. Si l’horloge semble montée à bloc, ce n’est pas nécessairement un gros problème si vous avez un bon résultat aux étapes suivantes. Si les ressorts sont brisés, décrochés ou si le cliquet de retenue ne fait pas son oeuvre, la clef tournera dans le vide. Et à l’intérieur du boîtier, vous verrez le ressort démonté si celui-ci n’est pas dans un baril. À vous de décider si vous désirez remplacer ou réparer le ressort.

Le tic-tac

Assurez-vous que vous entendez un tic-tac en bougeant l’horloge de gauche à droite. S’il s’arrête après quelques secondes, il y a un problème. Ça vous donnera un argument pour faire baisser le prix, si vous pensez pouvoir la remettre en ordre. S’il n’y a pas de tic-tac, passez votre tour ou offrez un prix ridicule en faisant la gageure que vous pourrez trouver le problème et le réparer. 

L’absence de tic-tac peut signifier que la puissance ne se rend pas à l’échappement, que l’échappement lui-même ou la roue d’échappement sont brisés. Il se peut aussi qu’il y ait trop de jeu au niveau du pivot sur la platine, auquel cas, il faut poser un bouchon. Il faut savoir comment faire, et avoir l’équipement requis. Dans les petits cadrans, il peut arriver que le pivot de l’échappement soit brisé. Dans ce cas, il est très difficile de trouver un remplacement.

Sonnerie et carillon

L’autre essai à faire est de vérifier la sonnerie si l’horloge en a une. Si c’est le cas, elle aura un ou deux autres trous de remontage en façade du cadran. Assurez-vous qu’il y a de la puissance en remontant un peu les ressorts. Puis faites tourner les aiguilles lentement dans le sens des aiguilles d’une montre, jamais dans le sens contraire. Vous allez entendre un bruit d’engrenage à l’approche d’une heure, d’une demi-heure ou d’un quart d’heure (dans le cas des carillons), puis une sonnerie sur un gong ou une cloche.

Ce n’est pas grave si le nombre de coups est différent de l’heure affichée. C’est que l’horloge est désynchronisée. C’est facile à remédier, mais au moins vous saurez que la sonnerie fonctionne. Ce n’est pas grave non plus, si le son n’est pas harmonieux. C’est que le ou les marteaux sont mal alignés par rapport à la cloche, au gong ou aux tiges harmoniques. C’est assez facile à résoudre, sauf s’il s’agit d’un mouvement complexe comme celui des horloges à carillons multiples. Il peut arriver que le mécanisme qui règle les marteaux soit défectueux. C’est plutôt compliqué à réparer. ⬆️

Sous-section suivante : 1.04 – Évaluer une horloge ancienne

Home » 1.00 – Collectionner des horloges anciennes » 1.03 – Inspecter une horloge ancienne avant de l’acheter
Don`t copy text!