3.03 – L’horlogerie américaine

Dernière révision : 2022-08-09 @ 05:58

3.03.1 – Les grands moments de l’horlogerie américaine

Au 17e siècle, les horloges sont rares et dispendieuses en Amérique, car il faut les importer d’Angleterre. C’est l’horloge de l’église qui donne l’heure aux habitants. C’est pourquoi les premières horloges construites en Amérique sont des horloges publiques pour les églises mais aussi pour les édifices municipaux. Ce n’est qu’avec l’arrivée d’immigrants qu’on commence à fabriquer des horloges pour remplacer les sabliers jusque-là utilisés dans les maisons privées pour marquer le temps. Ces immigrants proviennent surtout d’Angleterre, mais il se trouve parmi eux des horlogers formés là-bas. Ainsi, les premières horloges seront des lanternes (Lantern Clocks) à poids, construites en métal, surtout en laiton, dans le style de ce qui se fait en Angleterre à la même époque.

Les premiers horlogers aux USA

Aussi loin que l’on puisse remonter, il semble que les premiers horlogers en Amérique soient venus d’Angleterre et de Hollande à la fin du 17e siècle. Moore (1911) a identifié probablement les deux premiers : William Davis, arrivé avec sa famille à Boston en 1683, et Everardus Bogardus qui œuvrait à New York en 1698, mais qui y serait depuis 1675 (Spittler & Bailey, 2000). Un dénommé James Batterson annonçait en 1707 tenir un magasin de montres et d’horloges à Boston, Mass. Il était venu de Londres en passant par Philadelphie, Pennsylvanie (Spittler & Bailey, 2000).

Le premier horloger aux USA

Selon Spittler & Bailey (2000), le premier véritable horloger aux États-Unis serait Abel Cottey (1655-1711). Celui-ci, né en Angleterre, a travaillé à Crediton dans le Devon. Il serait venu à Philadelphie en 1682 sur le bateau Welcome en compagnie de William Penn. On lui connaît une horloge lanterne de style anglais et quelques horloges de parquet avec mouvements 8 jours en laiton. Le Royal Albert Museum d’Exeter a conservé l’une de ses horloges fabriquées en Amérique. C’est une lanterne avec de grosses roues mais très solidement construites.

Les premières horloges en bois

Par la suite, avec la découverte du pendule en 1657, le style a changé. Les lanternes sont devenues de moins en moins populaires. On s’est mis en Angleterre, puis en Amérique, à fabriquer des horloges en bois. En 1712, Benjamin Bagnall, né en Angleterre en 1689, aurait fait son apprentissage à Philadelphie où il serait débarqué, auprès de Peter Stretch (1670-1746). Ce dernier était lui-même un immigrant venu d’Angleterre. Il aurait été l’apprenti de son oncle Samuel Stretch à Leek. Bagnall serait le premier horloger à fabriquer et à vendre des horloges à Boston. Il s’agissait d’horloges 8 jours avec boîtier en bois dur. Bagnall est mort à Boston en 1773.

Un marché d’horloges prend naissance à Philadelphie

À compter de 1733, les colonies anglaises commencent à être plus fortes économiquement. Les habitants ont les moyens financiers pour se procurer des horloges. Un marché s’ouvre alors pour quelques ébénistes et horlogers qui se mettent à fabriquer à la main des horloges de parquet et des mouvements en laiton, s’inspirant des horloges de parquet anglaises. Philadelphie, Pennsylvanie est alors le centre de fabrication de celles-ci avec des horlogers tel Odrian Dupee (or Dupuy) qui s’annonce en 1735 comme Watch Finisher. On le verra plus tard à Boston, Mass. en 1739 travaillant avec Benjamin Bagnall Sr.

Il convient ici d’apporter une attention spéciale à la contribution d’horlogers de la Pennsylvanie à l’histoire de l’horlogerie américaine. David Rittenhouse (1732-1796) est un personnage central, Moore (1911) dit de lui que c’était un génie. Il a non seulement fabriqué des horloges de parquet uniques, mais également des instruments scientifiques. C’était aussi un mathématicien de talent, un astronome et même un philosophe, car il a été président de la American Philosophical Society (Société américaine de philosophie) de 1790 à sa mort. Son ami et exécuteur testamentaire Edward Duffield (1720-1803) a également fabriqué des horloges de tours mais aussi des mouvements d’horloges de parquet réalisés par les meilleurs ébénistes. Il a aussi maintenu l’horloge publique de la Maison d’État (State House) à Philadelphie.

Puis à New York à l’Enseigne du cadran

En 1734, John Bell annonce à New York des horloges de parquet 8 jours dans des boîtiers japonais. En janvier 1757, Christian Syberberg, horloger, annonce qu’il vient de s’établir à l’enseigne du cadran (Sign of the Dial) dans la maison de Mrs Mary Kippen où il y répare toutes sortes d’horloges et de montres. De plus, il vient d’importer de Londres des montres en argent qu’il offre à bon prix. Mais le 10 janvier, il annonce qu’il vient de se faire voler et offre au public une récompense pour quiconque l’aiderait à traduire en justice les filous qui l’ont dérobé.

La même année, George Chester, horloger de Londres, informe le public de New York dans le New York Mercury du 7 mars, qu’il vient d’ouvrir un atelier à l’enseigne du cadran (Sign of the Dial) où il vend et répare toutes sortes de montres et d’horloges. En 1758, John Ent s’annonce lui aussi dans le New York Mercury du 1er mai comme horloger à l’enseigne du cadran (Sign of the Dial).

C’était une pratique commune à l’époque de nommer les boutiques d’horlogers Sign of the Dial. On y ajoutait le nom de la rue et souvent le nom de l’horloger occupant l’atelier ou celui du propriétaire de l’immeuble. Plusieurs autres horlogers ont fait de même dans les villes de New York, de Philadelphie, de Baltimore.

Une industrie horlogère prend naissance en Nouvelle-Angleterre

C’est en Nouvelle-Angleterre que va vraiment se développer l’industrie horlogère américaine. Thomas Harland (1735-1807), un horloger immigrant anglais s’annonce à Norwich, Connecticut en 1773, comme réparateur et fabricant d’horloges et de montres. Son commerce connaît du succès jusqu’en 1806. Il y formera plusieurs apprentis : Jedidiah Baldwin (1768-1849), Daniel Burnap (1759-1838), William Cleveland (1770-1839), Erza Dodge (1766-1798), Seril Dodge (?-1802), David Greenleaf, Jr. (1765-1835), Nathaniel Shipman (1764-1853), Eli Terry (1772- 1852), Gurdon Tracy (1767-1792), etc. La suite de l’histoire s’est écrite à travers les horlogers du Connecticut, du Massachusetts et du New Hampshire. Ils ont eu beaucoup de succès en créant des entreprises, en obtenant des brevets et en créant des modèles d’horloges originaux. Notons la famille Terry avec Eli Sr. (1772-1852), son frère Samuel (1774-1853) et les fils de Eli, Eli Jr.(1799-1841), Henry (1801-1877), Silas Burnham (1807-1876). Seth Thomas (1785-1859), Chauncey Jerome (1793-1868), Hiram Camp (1811-1893), Georges Welles Bartholomew (1805-1898), Benjamin Cheney (1725-1815), Elias Ingraham (1805-1885) ont été des entrepreneurs et créateur influents. Citons également des horlogers importants du Massachusetts: la famille de Benjamin Willard, Sr. qui a eu douze enfants dont quatre ont été horlogers : Benjamin, Jr. (1743-1803), Aaron (1757-1844), Ephraim (1755-?), Simon, 1753-1848 ; Daniel Munroe (1775-1859) et Nathaniel Munroe (1777-1861). Du New Hampshire, citons Timothy Chandler (1762-1848).

3.03.2 – L’évolution des horloges américaines

  
Année / YearNom / NameInitiateur / Initiator
1760Long-case Floor Clock (Parquet longue)Willard Brothers
1770Dwarf Tall Clock (Petite horloge de parquet )Simon Willard
1770-1790Massachusetts Shelf Timepiece (Horloge de tablette du Massachusetts)Aaron Willard
c. 1790-1793Wagg-on-wall (Horloge murale pendante)Gideon Roberts
1795-1802 (Brevet - Patent : 1802)BanjoSimon Willard
1807-1810Mass-produced wood movements ( Mouvements en bois fabriqués en série)Eli Terry
1810-1818 (Brevet - Patent : 1816)GirandoleLemuel Curtis
1816 Box Clock (Horloge Boîte)Eli Terry & Seth Thomas (experimental box clocks)
1816-1819Pillars and Scrolls (Colonnes et volutes) Eli Terry
1816-1818Wagon-spring Clock (Horloge à ressorts style calèche)Joseph Ives
1819-1822 (1822 : Brevet - Patent)New Hampshire or Mirror clock (Horloge New Hampshire ou Miroir)Joseph Ives
1822Lighthouse (Phare)Simon Willard
1822Column and Stencil Splat, short pendulum (Colonne et fronton au pochoir, balancier court)Eli Terry
1823
LyreAaron Willard Jr.
1824Double Decker (Deux ponts)Bradley & Bishop
1825Bronze Looking Glass (Miroir Bronze)Chauncey Jerome
1825Miniature Shelf Clock (Horloge de tablette miniature)Curtiss and Clark
1825Column Clock (Horloge à colonnes)Curtis & Clark
1825Column and Carved Splat Short Pendulum (Colonne et fronton sculpté, balancier court)Eli Terry
1825Munger Shelf (Étagère Munger)A. Munger
1825-1830Hourglass 30-hour Wagon-spring (Horloge 30 heures à ressort de calèche)Joseph Ives
1826Grecian Clock (Horloge style grec)Joseph Ives
1828Columns & SplatElias Ingraham
1828Column and Stenciled Splat (Colonne et fronton au pochoir)Jeromes & Darrow
1828Column and Carved Splat (Colonne et fronton sculpté)Elias Ingraham
1830Carved Columns or TransitionElias Ingraham
1830Hollow Columns (Colonnes creuses)E. & G. Bartholomew
1830Triple Decker (Triple ponts )Elias Ingraham
1830-1860Columns and CorniceSeth Thomas
c. 1830O'Gee (Doucine)?
1835-1840Cottage ClockSeth Thomas
1837Gallery (Galerie)Simon Willard
1840Beehive or Gothic (Ruche d'abeilles ou Gothique)Elias Ingraham
c. 1840Bevel Clock (Horloge Biseau)?
c. 1840Steeple or Sharp Gothic (Clocher ou Gothique pur)Elias Ingraham
1841Torsion Pendulum ClockAaron D. Crane
1844-1847Gothic-on-Frame or Four Steeples (Gothique sur base ou à Quatre clochers)Birge and Fuller
1845Skeleton Timepiece (Horloge squelette)Silas Burnham Terry
1847-1850Acorn (Noisette)Jonathan Clarke Brown
c. 1850Iron-front (Devanture en fer)C. & N. Muller, New York
c. 1850Mother-of-Perle (À coquillages)?
1850Lever or Marine Clock (Horloge Nautique)?
1850Schoolhouse (Horloge d'école)Chauncey Jerome
1850-1855
Papier-mâchéLitchfield Mfg. Co., Conn. or Imported from England
1853Calendar Clock (Horloge Calendrier)
1855Rotary Clock (Horloge rotatoire)John C. Briggs
1857Blinking Eye or "Winkers" (Clin d'oeil)Pietro Cinquini
1860Doric or Two-side Top and Four-side Top (Fronton ou Dorique ou à 2 versants ou à 4 côtés)Elias Ingraham
1863Novelty (Gadget ou de fantaisie)
1863Globe Timepiece (Horloge mondiale)Theodore R. Timby
1866Federal Shelf Clock (After 1861-1865 Civil War)
1867Improved Time globe Louis Paul Juvet
1868Crystal Regulator (Régulateur en crystal)
1870Figure 8E. Howard Clock & Watch Co.
1870Porcelain "Belleek" (Porcelaine) or (ou) Royal Bonn (imported from Germany - importée d'Allemagne)Made by Willets Manufacturing Co. and Ott & Brewer Co. Trenton, N. J.
1870Columns and Cornice with Porthole (Colonnes et corniche avec hublot)
1870Sidewalk Clock (Horloge de trottoir)E. Howard Clock Co.
c. 1870Parlor Clock (Horloge de parloir)
1875Figured Mantle (Horloge de cheminée à figurine)
1876Illuminating Alarm Ansonia Brass & Copper Co.
1876Bedside Alarm (Réveil-matin de chevet)Seth Thomas
1877Carriage (Cocher)
1880-1915Pressed Oak Kitchen (De cuisine en chêne)
1880-1920Black Mantel Greek Temple with columns
1880-1920Black Mantel Greek Temple without columns
1880Rotary Clock (Horloge à pendule conique)F. Kroeber Clock. Co., New York
1883Flying Pendulum Clock A. C. Clausen, design; New Haven Clock Co., under Jerome & Co. name
1884Thermo-regulator with clockJ.A. Lakin & Seth Thomas
1884Electro-Mechanical Clock Chester Henry Pond
1886-187Advertising Clock (Horloge publicitaire)Sidney Advertising Clock Co. & Baird Clock Co.
1889-1908The “Darche” Electric Alarm Clock Darche Mfg. Co.
1891-1910Elechrometer self-winding clock
1895Art Nouveau Style Clock
1897CalculagraphHenry Abbott
1902-1904Digital Lantern or Plato (Lanterne numérique ou Plato)Eugene Fitch
1905Wizard or Slot-Machine Clock (Horloge à machine à boules)Loheide Manufacturing Co.
1906Jewell, first programmable thermostat with a clock Mark Honeywell
1909Westclox Big Ben Alarm Clock Western Clock Manufacturing Co.
1910American Cuckoos (Coucou)Pennsylvania and Connecticut
c. 1910Humpback, Napoleon Hat or Tambour (Dos de chameau et tambour)
1911Time Recorder Punch Clock IBM
1917Novelty Clock SpecialistsLux Manufacturing Co. & Keebler, distributor
c. 1918The Telechron or Synchronous Electric Clock Henry Ellis Warren
1920Mission Style ClockGustav Stickley, designer
1923Poole Battery Electric Clock Arthur F. Poole
c. 1930 Art deco style clock
1937James Remond-O-Clock Timer Henry C. James Jr.
1949Golden Hour Electric Jefferson Electric Co.
1960Bulova Accutron (First Electronic Clock)Bulova

3.03.3 – Les grands horlogers et manufacturiers (en révision)

NOTE : dans la liste suivante, nous avons mis entre parenthèses « The » suivi d’un nom et avons classé l’ordre alphabétique selon le nom. Nous avons mis en gras le nom des familles ou des compagnies importantes qui ont connu plusieurs ramifications. Celles-ci sont en retrait pour bien suivre leur évolution.

Sources: Loomes, 2006, 2020 ; Mallory, 2011 ; Moore, 1911 ; Palmer, 1928-1950-1966 (7th printing), Spittler & Bailey, 2000 ; Tran Duy Ly, 1989 et 1999 ; Tran Duy Ly, 2002.

ABBOTT, Henry (1850-1943)

Né à Danbury, Connecticut, il a fait son apprentissage à Newark, New Jersey. Il a mis sur pied un atelier à New York en 1871. C’était un inventeur prolifique, ayant obtenu au cours de sa vie plus de 40 brevets. Son brevet le plus célèbre est celui d’un dispositif d’auto-remontage (1892) qui a été sur le marché durant 11 années. Cinquante mille dispositifs de ce genre furent en activité à l’époque.

ABBOTT, Samuel (1791-1861)

Fabriquant d’horloges de tablette, d’horloges murales comme des banjos et des lyres, et d’horloges miroirs New-Hampshire à différents endroits:

  • Dover, New Hampshire, 1812-1820;
  • Boston, Mass., 1827-1831;
  • Montpelier, Vermont, 1830-1853 où il a été partenaire avec Mr. Freeman en 1831-1832 sous le nom de Abbott & Freeman, horloger et orfèvre ;
  • Montpelier, Vermont 1853-1861: son fils, John Sullivan Abbott (1816-?), a repris le commerce de son père sur la State Street.

ACCURATE TIME STAMP COMPANY -> STANDARD TIME STAMP COMPANY

La compagnie établie à New York un peu avant 1890, a créé et vendu un système automatique d’inscription de dates, le Automatic Time-dating System. La compagnie Accurate Time Stamp a pris le nom de Standard Time Stamp le 5 février 1891. Bundy Manufacturing Co. a acquis Standard Time Stamp Co. en 1899.

AMERICAN CHIME CLOCK CO.

Un dénommé Louis A. Breitinger était le président de cette compagnie de Nicetown, Pennsylvanie. De 1916 à 1922, ellea vendu des boîtiers d’horloges en kit en tout genre, banjo, horloge « mantle », de parquet, dans lesquelles les acheteurs installaient eux-mêmes des mouvements d’autres compagnies après avoir assemblé le boîtier.

(THE) AMERICAN CLOCK CO.

  • AMERICAN CLOCK CO. – Depot 3, Cortlandt St., New York, 1850-1864.
  • AMERICAN CLOCK CO. – Depot 4, Cortlandt St., New York, 1864-1879.

AMERICAN CLOCK CO.

August Hall a créé cette compagnie à Chicago lorsque The Automatic Electric Clock Co. de Kansas City, Missouri (1897-1901) et The United States Pneumatic Clock Co. de Chicago, Illinois (1898-1901) ont fusionné. Elle a manufacturé des horloges électriques à batterie à Chicago de 1901 à 1908.

AMERICAN CLOCK COMPANY

Cette compagnie de Claremont, California, vendait toutes sortes d’horloges à travers un catalogue, des horloges de parquet, murales, de mobilier, etc. Elle offrait en magasin un service de réparation d’horloges anciennes qu’elles soient américaines ou étrangères. De plus, elle pouvait construire des horloges commerciales et des horloges de tour sur commande, choisies aussi à travers un catalogue. La compagnie existe toujours à Claremont au 111 de la Harvard Ave depuis 1926. Vous pouvez consulter son site web.

AMERICAN CLOCK CORPORATION

Cette compagnie a été enregistrée à la U.S. Patent and Trademark Office comme ayant exercé à Oakland, Californie en 1921-1922. (Mallory, 2011)

AMERICAN CUCKOO CLOCK CO.

– Brooklyn, N.Y., 1885-1945

AMERICAN (THE) ELECTRICAL NOVELTY AND MANUFACTURING CO.

304-308 Hudson St. – New York, 1898-1904

AMERICAN REMINDER CLOCK CO.

– Binghamton, New York, 1928-?

AMERICAN (THE) EVERYDAY CLOCK CO.

1906, New York: The American Everyday Clock Co. acquiert la moitié des parts de The American Electrical Novelty and Manufacturing Co.

ANDREWS, Franklin C.

  • 1835-1837: L. & F. Andrews, Bristol, Conn.
  • 1837-1843: L. M. & F. C. Andrews, Bristol, Conn. – Franklin C. et son frère Lucius M. louent l’atelier de mécanique de Sherman Treat sur la Pequabuck River près du centre-ville de Bristol, et fabrique des horloges de type OG et de tablettes avec mouvements en bois de 30 heures.
  • 1843-1850: partenaire dans Terry & Andrews, Bristol, Conn.
  • 1850-1852: partenaire dans Ansonia Clock Co., Ansonia, Conn.
  • 1847-1860: possède un magasin à New York, N. Y.

ANSONIA

  • ANSONIA CLOCK CO. – Bristol, Conn. (1850-1854) : créée en 1850 par trois actionnaires, Anson G. Phelps (1781-1853), un homme d’affaires de New York impliqué dans des moulins à laine, cuivre et laiton à Ansonia, Connecticut, et deux partenaires dans une fabrique d’horloges, la Terry & Andrews de Bristol, Connecticut, Theodore Terry (1808-1881), fils de Samuel Terry et neveu de Eli Terry, et Franklin C. Andrews (1816-1881), horloger et homme d’affaires. À noter que la Terry & Andrews était en 1850 la plus grande manufacture d’horloges à Bristol, et la seconde plus importante aux États-Unis avec la Jerome Manufacturing Company qui fabriquait alors 55% des horloges. Phelps qui détenait des moulins le long de la rivière Pequabuck à Ansonia, Connecticut avait tout intérêt à y attirer une manufacture d’horloges. Il a ainsi convaincu Terry & Andrews de venir s’y établir. La nouvelle entité s’est alors appelée Ansonia Clock Co. À la fin de 1851, Andrews a vendu la totalité de ses parts dans la compagnie sauf une, qu’il a vendue à Hubbell Pierce Terry. Phelps vendra 1000 de ses 2000 parts dans Ansonia en 1853 à son beau-fils, John B. Stokes à qui il cédera le reste avant de mourir. Stokes était le fiduciaire de la Phelps, Dodge & Co. qui deviendra ainsi l’actionnaire majoritaire de Ansonia Clock, Theodore Terry conservant 1999 parts et H. B. Terry, une seule. Ansonia avait le vent dans les voiles jusqu’à l’incendie de novembre 1854 qui a complétement détruit l’usine. À la suite d’une réunion des directeurs tenue à Bridgeport, Connecticut, il a été décidé de vendre le terrain de l’usine et les ruines à A. G. Phelps Jr., William E. Dodge, Daniel James, James Stokes, William E. Downs Jr. & D. Willis James pour la somme de 8000 $. Le reste de la Ansonia Clock Co. a été vendue aux directeurs de la Phelps, Dodge & Co.
  • Période 1855 à 1869 : des horloges portant la marque Ansonia Clock Co. sur le cadran, ont été produites durant cette période, probablement par la compagnie de Theodore Terry et de son cousin Silas. B. Terry, la Terryville Manufacturing Co. dont Theodore était le président et l’actionnaire majoritaire. Aussi, il semble que la Phelps, Dodge & Co. ait poursuivi la fabrication de mouvements d’horloge et de quelques horloges dans un boîtier en petit nombre, certaines portant la marque Ansonia Brass Co. avec comme étiquette l’image de la manufacture détruite par le feu de 1854. Quelques autres horloges portaient la marque Ansonia Brass & Battery Co. Aussi environ 22 000 mouvements ont été fabriqués en 1860 ainsi que 2000 horloges en boîtier par la Ansonia Brass & Battery Mill, compagnie appartenant à la Phelps, Dodge & Co.
  • ANSONIA BRASS AND COPPER CO. – Bristol, Conn., 1869-1877 – Au début de l’année 1869, la Ansonia Brass & Battery Co. devient la Ansonia Brass & Copper Co. dont le but était de produire non seulement des horloges mais également du fil et des tiges de cuivre et de laiton, et tous autres articles en bois ou en métal. C’est la American Clock Company de New York qui était chargée de vendre les horloges de Ansonia et d’autres manufacturiers du Connecticut. Son catalogue de 1873 comportait 45 modèles différents équipées de 14 différents mouvements. En 1877, décision est prise de séparer le moulin à laiton de la fabrique d’horloges. C’est ainsi qu’on retrouve le nom original de Ansonia Clock Co., compagnie chargé de produire des horloges, d’importer, de vendre des horloges et toutes pièces et articles ou ornements associés. Les administrateurs de la nouvelle firme étaient tous de New York. Il s’agissait des administrateurs de la Phelps, Dodge & Co. ainsi que Henry J. Davies. Ce dernier était le gestionnaire de la fabrication d’horloges pour la George A. Jones & Co. au début des années 1870. En 1873, Davies a pris le contrôle de la compagnie qui a vendu le reste des horloges de la Jones ainsi que des horloges de parloir en bois qu’il avait lui-même dessinées pour Jones pour la vente via la American Clock Co. La Ansonia Brass & Copper Co. lui a aussi fourni la plupart de ses mouvements et quelques modèles d’horloges. Ansonia Clock Co. achètera le commerce de Davies qui sera intégré à la nouvelle Ansonia en décembre 1877. Davies en deviendra le directeur général au début de 1878.
  • ANSONIA CLOCK CO. – New York, N. Y., 1878 – Brooklyn, 1878-1929 – En 1878, une nouvelle manufacture sera construite à Brooklyn alors que celle de Bristol continuera ses activités jusqu’en 1983. La nouvelle usine commencera la production en 1879. Malheureusement, un feu la détruira complétement en février 1880. Une nouvelle usine sera construite en 1881 et toute la production y sera concentrée en 1883. Durant les années suivantes, Ansonia élargira sa gamme de modèles, et en 1894, s’y ajouteront des montres. Ansonia ouvrira de nombreuses agences de vente à travers le monde et y exportera ses nombreux modèles. En 1914, elle possédait des agences à New York, Chicago et Londres de même qu’en Australie, Nouvelle-Zélande, Japon, Chine et Indes ainsi que dans 18 autres pays. Malheureusement, la Première Guerre mondiale et la Grande Dépression qui a suivi fragilisera la compagnie, et celle-ci sera placée sous la juridiction d’un Comité de créditeurs en 1929. La Amtorg Trading Corporation (Amerikanskaya Torgovlya, Russian: Амторг), achètera alors l’ensemble des équipements et pièces de la manufacture américaine de Ansonia, et acheminera le tout par bateau en Russie, mettant ainsi fin aux activités de Ansonia en terre américaine, les immeubles de la compagnie restant sous le joug du Comité de créditeurs. Cette transaction permettra à l’URSS de développer son industrie horlogère. Néanmoins, la marque de commerce Ansonia restera aux États-Unis sous la propriété de Mr. E. Cantelo White, président de Ansonia Clock Co. associé plus tard à la Tork Clock Company.

ATKINS

  • ALDEN A. ATKINS (1810-1893) AND COMPANY -> ATKINS & ALDEN – Bristol, Conn., 1837-1846
  • ATKINS (Irenus: 1792-1882) AND DOWNS – U.S.A., 1831-1832
  • ATKINS CLOCK CO. – Bristol, Conn., 1845-1875

ATLANTIC CLOCK CO.

Atlantic Clock & Co., fabricant d’horloges électriques à remontage automatique et d’horloges synchrones, a été créée à Boston, Massachusetts en 1913 et incorporée en 1915 par Frederick Atkinson. Elle a fermé ses portes en 1939.

ATTLEBORO CLOCK CO.

Attleboro Clock Co. n’est pas un fabricant d’horloges mais plutôt un revendeur d’horloges de Attleboro, Mass., fabriquées pour elle par de grands fabricants tels Waterbury, Sessions, Ingraham et Ansonia. Ses modèles vont des horloges de cuisine en chêne, des horloges de cheminée noires, des horloges de parloir et même des réveil-matin et des montres de poche. Certains de leur modèles d’horloge étaient semblables à ceux du fabricant original mais comportaient une étiquette et souvent un nom différent. Elle a oeuvré de 1890 à 1915.

BABBITT, Charles

Charles Babbitt (1786-1854) a exercé son métier d’horloger, d’orfèvrerie et de bijoutier à Taunton, Massacusetts où il est né. Il y a fabriqué et vendu des horloges banjo avec panneaux en érable de même que des horloges de parquet 8 jours de 1807 à 1850.

BAIRD CLOCK CO.

Edward Payson Baird (1860-1929) a établi sa première manufacture d’horloges à Montréal en 1887 d’abord sous le nom de Electro-Mechanical Clock Co. en 1887-1888, puis, Edward P. Baird & Co. et Clock Manufacturers en 1888-1890 et à l’occasion Baird Clock Manufacturing Co. Il avait un bureau de vente à Montréal et à New York. Sa spécialité était des horloges publicitaires en papier-mâché en forme de 8, équipée de mouvements Seth Thomas qui ne donnait que le temps. En 1897, il a décidé de déménager la production dans l’État de New York, plus précisément à Plattsburgh sous le nom de Baird Clock Co. où les horloges fabriquées perdront leur forme ronde remplacée par un carré. En 1896, il déménagera à Evanston, Illinois sous le nom de Baird Manufacturing Co. où il fabriquera quelques horloges publicitaires en bois avec porte en métal, et peu de temps après, uniquement des équipements téléphoniques et des serrures.

BALDWIN & STORRS

  • JEDIDIAH BALDWIN (& SAMUEL STILES) CLOCK AND WATCHMAKING & REPAIRING – Northampton, Mass., 1791-1793
  • STILES AND STORRS – New York, 1792
  • BALDWIN & STORRS – Northhampton, Mass., 1792-1794
  • STORRS & COOK – 1827-1833

BANGOR

  • BANGOR ELECTRIC CLOCK CO. – Bangor, Maine, 1897-1901
  • NATIONAL ELECTRIC CLOCK CO. – Bangor, Maine, 1901-1903
  • NEW ENGLAND ELECTRIC CLOCK CO. – Bangor, Maine, 1905-1910

BARTHOLOMEW

  • BARTHOLOMEW, E. & G. – Bristol, Conn., c. 1820
  • BARTHOLOMEW, ELI – Bristol, Conn, 1828-1832
  • BARTHOLOMEW  & BARNES – Bristol, Conn, 1833-1836
  • BARTHOLOMEW, GEORGES W. – Bristol, Conn., 1833-1845

BATCHELDER, Ezra, Jr. (1789-1840)

En 27 ans, il a fabriqué et vendu à Danvers, Massachusetts 36 horloges de parquet de 1803 à 1830 avec sans doute des mouvements anglais.

BENEDICT & BURNHAM MANUFACTURING CO.

– Waterbury, Conn., 1850-1857

BIGELOW

  • JOHN BIGELOW – CO. – Boston, Mass., 1824-1830
  • BIGELOW BROS. CO.  – Boston, Mass., 1830-1845
  • BIGELOW BROS. KENNARD – Boston, Mass., 1845-1863
  • BIGELOW, KENNARD & CO. – Boston, Mass., 1863-1972

BIRGE

  • BIRGE (JOHN – 1785-1862) & IVES – Bristol, Conn., 1830-1833
  • BIRGE AND CASE – Bristol, Conn., 1834-1835
  • BIRGE, GILBERT AND CO. – Bristol, Conn., 1835-1837
  • BIRGE, MALLORY & CO. – Bristol, Conn., 1837-1843
  • BIRGE & FULLER – Bristol, Conn., 1844-1847
  • BIRGE PECK & CO. – Bristol, Conn., 1848-1859 – vendue à Welch, Spring and Co., et absorbée par E. N. Welch en 1884

BISHOP and BRADLEY

– Watertown & Plymouth, Conn., 1823-1830

BLODGETT, Georges and Aaron 

  • BLODGETT BROS. CO. – Boston, Mass., 1879-1902 : les frères Georges et Aaron créent en 1879 une compagnie qui fabriquera dans les années 1890 des horloges électriques à batterie équipées de mouvements de la Standard Electric Time Co., puis à compter de 1901 des mouvements de la Self Winding Clock Co.
  • THE BLODGETT CLOCK CO. – Boston, Mass., 1902-1909 : en 1902, le nom de la compagnie devient The Blodgett Clock Co. sous la direction de Georges qui obtient en 1909 un brevet pour une horloge maître à batterie électrique (Master Electric Battery) capable de transmettre l’ehure à des horloges auxiliaires. En 1909, la compagnie est vendue à Industrial Instrument Company, Foxborough, Mass.
  • Aaron Blodgett continue ses opérations à Boston, Mass, jusqu’en 1911, et vend alors à la Standard Electric Time Co., puis continue ses affaires jusqu’en 1914.

BOARDMAN

  • BOARDMAN & DUNBAR – Bristol, Conn., 1810-1812
  • BOARDMAN CHAUNCEY (1789-1857) – Bristol, Conn. 1812-1832 : a débuté la fabrication de mouvements en bois à Bristol, Connecticut de 1813 à 1823
  • BOARDMAN & WELLS – Bristol, Conn., 1832-1843 – Wells quitte la compagnie qui  fait faillite en 1850.

BOSTON CLOCK CO.

– Chelsea, Mass., 1884-1894, vendue à Ansonia Clock Co. Brooklyn, New York

BRADLEY

  • BRADLEY, HATCH AND CO. – Meriden, Conn., 1852-1854
  • BRADLEY AND HUBBARD MANUFACTURING CO. – Meriden, Conn., 1854-1875
  • THE BRADLEY & HUBBARD MANUFACTURING CO. – Meriden, Conn., 1875-1940 – vendue à Charles Parker.
  • BRADLEY & HUBBARD DIVISION, PARKER CLOCK CO. – Meriden, Conn., 1940-1976

BRANDT, Adam (1763-1804)

Adam Brandt de Hanover, Pennsylvania, puis de New Hanover, a fabriqué des horloges de parquet aux cadrans en laiton puis en métal de couleur blanche équipées de mouvements 30 heures ou huit jours.

BRISTOL BRASS & CLOCK CO.

Le 3 avril 1850, un groupe de 16 hommes d’affaires de Bristol, Connecticut dont Israel Holmes de Waterbury et Elisha Welch, de Bristol, fonde à la Foster’s Tavern de Bristol, une compagnie de fabrication de produits en laiton, fil, tubes, etc. principalement pour l’horlogerie et l’automobile, puis plus tard, en 1868 des brûleurs et des lampes à l’huile. À l’origine, elle a aussi fabriqué des mouvements d’horloges. En 1880, c’était le plus gros employeur de Bristol avec 375 employés. Elle changea de nom en 1902 pour Bristol Brass Company, puis en 1818 pour Bristol Brass Corporation jusqu’à sa fermeture pour insolvabilité le 27 juin 1980.

BROWN, Gawen (1719-1801)

Né Edlingham, Northumberland, Angleterre, il exercera son métier d’horloger à Londres de 1745 à 1749, puis on le retrouvera à Boston, Mass., à la mi-janvier de 1749. Se spécialisant dans l’entretien des grandes horloges et les horloges de tour, il occupera un atelier qu’il déménagera plusieurs fois.

BROWN, George Whitfield (1930-1804)

– Forestville, Conn.

BROWN, Jonathan Clark

– Forestville, Connecticut, 1832-1858

BULOVA WATCH CO., INC.

Fondée par Joseph E. Bulova en 1874 à New York, Bulova ouvre une manufacture à Bienne, Suisse en 1919. En 2008, Citizen, Japon achète Bulova.

BUNDY MANUFACTURING COMPANY

Harlow Le Grand Bundy (1856-1916) crée la Bundy Manufacturing Company (incorporée en 1889) à Binghamton, New York, pour fabriquer l’invention de son frère Willard’s (1845-1907), une clé enregistreuse (key recorder), pour enregistrer l’heure d’entrée et de sortie d’un employé d’usine à salaire horaire. Bundy fut la première compagnie d’horloges enregistreuses. En 1896, George Winthrop Fairchild (1854-1924), un ami de Harlow N. Bundy, se joint à Bundy Company à titre d’inventeur et de directeur.

BURNAP, Daniel

– East Windsor, Conn., c. 1780-1800 ; Coventry (Andover), Conn. 1800-1838

BURR & CHITTENDEN

– Lexington, Mass.,1831-1857

BURROUGHS CLOCK CO.

– Winsted, Conn.

CAMP, Hiram (1811-1893)

Neveu de Chauncey Jerome, il a fondé la New Haven Clock Co.

CHANDLER

  • ABIEL CHANDLER – Concord, New Hampshire, c. 1820-1829
  • A. CHANDLER & CO. – Concord, New Hampshire, 1829-1881
  • TIMOTHY CHANDLER – Concord, New Hampshire, 1785-1829

CHELSEA CLOCK CO.

Chelsea, Mass., 1897-1904

CHENEY

  • ASAHEL CHENEY – East Hartford, Conn., c. 1780-1790 ; Northfield, Mass., 1790-1795 ; Putney, Vermont, 1795-1809
  • BENJAMIN CHENEY – East Hartford, Conn.
  • MARTIN CHENEY – Windsor, Vermont, 1803-1809 ; Montréal, Québec, 1809-1829

CHITTENDEN, Austin

– Lexington, Mass, ca 1831-1837

(THE) CINCINNATI TIME RECORDER CO.

The Cincinnati Time Recorder Co. a été mise sur pied à Cincinnati, Ohio, en 1896 grâce à un investissement de James Gamble, l’un des fondateurs de Proctor and Gamble. Gamble a entrevue la chance de développer ce marché en expansion de l’horloge enregistreuse, alors en grande demande. The Cincinnati Time Recorder a acquis Landis Program Clock Co. en 1937 et créé la division Cincinnati-Landis Electric Time Systems and Equipment. Ce fut un grand succès et la compagnie est devenue au cours des ans un leader dans le domaine. En 1991, AMANO, une compagnie fondée en 1932 pour fabriquer les premières horloges enregistreuses pour le Japon, a acquis Cincinnati Time Recorder Co. Amano Time and Security est toujours un leader dans les systèmes de temps.

CLAGGETT, William

– Newport, Rhode Island, 1696-1749

CLARK, Heman (1783-1838)

Apprenti de Eli Terry, il lui achète son vieil atelier de Plymouth, Connecticut, en 1807, et la revend à Seth Thomas en 1813 ; vers les années 1823 ou plus tard, il ouvre deux autres ateliers à Plymouth, Mass.

COLONIAL MANUFACTURING CO.

– Zeeland, Penn., 1899-1986)

DARCHE ELECTRIC CLOCK CO.

– Chicago, Ill., 1889-1929

DENNISON, Aaron L.

Brunswick, Maine, 1812-1895, Birmingham, Angleterre: pionnier de la fabrication de montres.

DETEX

  • NEWMAN CLOCK CO. – Chicago, Ill., 1896-1909
  • CHICAGO WATCHMAN’S CLOCK WORKS – Chicago, Ill., 1910-1923
  • CHICAGO WATCHCLOCK, DIV. OF GREAT LAKES INDUSTRIES – Chicago, Ill., 1923-1958 – vendue à DETEX
  • NEWMAN WATCHCLOCK CORP. – Chicago, Ill., 1923 + ECO CLOCK = DETEX
  • DETEX WATCHCLOCK CORPORATION – Chicago, Ill., 1923-1963
  • DETEX CORPORATION – Chicago, 1964-1990
  • DETEX CORPORATION – New Braunfels, TX, 1990-….

DEY PATENTS CO. -> DEY TIME REGISTER CO.

Dr. Alexander Dey a inventé en 1888 le cadran enregistreur de temps. Avec des parents, il a créé la Dey Patents Co. en 1893, à Syracuse, New York, renommée plus tard Dey Time Register Co. ITR l’a acquise en 1907. Les frères Howard de Liverpool, Angleterre, ont agi en temps qu’agents de la Dey Patents en 1896, et en 1898, « ont conclu une entente avec la Dey Patents pour acheter tous les bénéfices passés, présents ou futurs des inventions de la Dey Patents pour certains pays incluant les colonies australiennes. Les frères Howard ont fabriqué et vendu le Dey Time Register au Royaume-Uni. » (Grace’s Guide To British Industrial History – ma traduction). En 1907, ils en ont enregistré le nom pour le Royaume-Uni.

DUNNING & CURTIS

– Concord, Mass., 1812-1817

DYER, WADSWORTH AND CO.

– Augusta, Georgia, 1838-1843

ECO (THE) MAGNETO CLOCK CO. – 1887-1916

ECO CLOCK CO. – 1916-1923

E. & J. SWIGART CO. (THE)

– Cincinnati, Ohio, 1907…

E. C. BREWSTER & SON CO.

– Bristol, Conn., 1855-? s.

ELECTRO CLOCK CO.

– Baltimore, MD, 1909-1912

ELGIN

  • NATIONAL WATCH CO. – Downers Grove, Illinois, 1864-1874
  • ELGIN NATIONAL WATCH CO. – Downers Grove, Illinois, 1864-1968
  • ELGIN NATIONAL INDUSTRIES, INC. – Downers Grove, Illinois, 1968-2007
  • BRADLEY TIME CORP. – Div. of Elgin – Downers Grove, Illinois, 1972-1987
  • ELGIN NATIONAL INDUSTRIES, Sous-division de ENI HOLDINGS, Inc. – 2007….

EVERREADY

  • AMERICAN (THE) ELECTRICAL NOVELTY AND MANUFACTURING CO. – 304-308 Hudson St., New York, 1898-1904
  • KEYLESS CLOCK CO. – 304-308 Hudson St., New York, 1902-1904
  • AMERICAN (THE)  EVERREADY CLOCK CO. – 1906, New York, acquiert la moitié de American Electrical Novelty and Manufacturing Co.

FASOLDT, Charles (1819-1898)

FEISHTINGER, Charles W. (1851-1926)

– Fritztown (Sinking Springs), Pennsylvania

FISCHER ELECTRIC CLOCK CO.

– New York, c. 1895-1898

FOLLETT TIME RECORDING

– Newark, N.J., c. 1898-c. 1920

FISCHER ELECTRIC CLOCK CO.

– New York, v. 1895-1898.

FRANK LANDIS OF WAYNESBORO PA (1893-1913) -> LANDIS ENGINEERING AND MANUFACTURING CO. (1913-1931) -> LANDIS PROGRAM CLOCK CO. (1931-1937) -> CINCINNATI-LANDIS ELECTRIC TIME SYSTEMS AND EQUIPMENT (1937-1991)

Frank Landis était un inventeur spécialisé en mécanique et en fabrication d’outils. Il a créé et breveté plusiseurs types de moteurs pour la ferme, et reçu des prix. C’est lui qui a créé un système de programme du temps pour les écoles ( Electric Time and Program Clock System for Schools) pour le compte de la Fred Frick Company qu’il a fini par acheter avec son fils Mark en 1910. Avec lui, il a créé la Landis Engineering and Manufacturing Co. en 1913, un manufacturier d’horloges et d’amortisseurs pour automobiles qu’il avait inventés. La Landis Program Clock Co., une division de la Landis Engineering, a été créée en 1931. The Cincinnati Time Recorder Co. a acquis la division en 1937 pour former la Cincinnati-Landis Electric Time Systems and Equipment.

FRANKLIN CLOCK CO.

– Philadelphia, Pa, 1931-1962

FRED FRICK WAYNESBORO, PA (1894-1901) -> FRED FRICK CLOCK COMPANY

Fred Frick (1863-1934) de Waynesboro, Pennsylvenia a demandé un brevet pour sa première horloge à programme en 1894 et pour sa deuxième l’année suivante, laquelle était une amélioration en séparant le disque de programme du cadran. Ses horloges étaient munies de mouvements Howard, Seth Thomas, et Waterbury. En 1899, il a acheté la MacCaskey Clock Co. En 1901, il a incorporé la Fred Frick Clock Company. En 1910, il l’a vendue à Frank et Mark Landis. Frank Landis, de 1901 à 1908 travaillait déjà avec les inventions brevetées de Frick.

GEORGE A. JONES (THE) CLOCK CO.

– Bristol, Conn., 1864-1874; New York, N. Y., 1863-1872

GILBERT, William L. (1806-1890)

  • MARSH, GILBERT & CO. – Bristol and Farmington, Conn., 1828-1834
  • BIRGE, GILBERT & CO. – Bristol, Conn., 1835-1837
  • JEROME, GRANT, GILBERT & CO. – Bristol, Conn. 1839-1840
  • CLARKE, GILBERT & CO. – Winsted, Conn., 1841-1845
  • W. L. GILBERT & CO.  – Winsted, Conn., 1845-1848
  • GILBERT & CLARKE. – Winsted, Conn., 1848-1851
  • W. L. GILBERT & CO.  – Winsted, Conn., 1851-1866
  • THE GILBERT MANUFACTURING CO. – Winsted, Conn., 1866-1871
  • THE WILLIAM L. GILBERT CLOCK CO. – Winsted, Conn., 1871-1934
  • WILLIAM L. GILBERT CLOCK CORPORATION – Winsted, Conn., 1934-1957
  • GENERAL GILBERT CORPORATION, Div. de General Computing Machines, Co. – Winsted, Conn., 1957-1964 – achetée alors par Spartus Corp., Louisville, Miss. and Chicago, Ill.

GRALAB ( DIMCO – GRAY CO. )

 – Dayton, Ohio

GREGORY 

  • GREGORY CLOCK CO. – Chicago, 1891-1896
  • SEMPIRE CLOCK CO. – St Louis, Missouri, 1897-1908 – fondée par F. L. Gregrory

HADDON PRODUCTS, INC.

Installée à Chicago. Illinois, de 1953 à 1963, Hadon Products a produit des horloges semblables à la fameuse Jefferson, mais de qualité inférieure.

HAMILTON

  • ADAMS & PERRY WATCH CO. – Lancaster, Pa., 1874-1876 : John C. Adams (1834-?), un homme d’affaires, et E. H. Perry, un designer de montres, ont fondé la Adams & Perry Watch Co. en 1874. La production de mouvements de montres n’a commencé qu’en 1875, et les premières montres basées sur le modèle de Ezra F. Bowman, qu’en 1876. Les mouvements étaient difficle à vendre car trop gros. Et le manque de capitaux a forcé la compagnie à se restructurer.
  • THE LANCASTER, PENNSYLVANIA, WATCH CO. – Lancaster, Pa., 1877: Avec en poche un investissement de 225 000 $ de la communauté de Lancaster, Adams & Perry Watch Co. a pris le nom de The Lancaster, Pennsylvania, Watch Co. Son but principal était de terminer la production de la Adams & Perry Watch Co. Ça s’est rapidement avéré un échec.
  • THE LANCASTER WATCH CO., INC. – Lancaster, Pa., 1878: La compagnie s’est une nouvelle fois réorganisée en 1878 sous le nom de The Lancaster Watch Co. Elle a produit une première montre bon marché muni d’un remontoir développé par Mosely et Todd. In 1880, la compagnie était devenue profitable, elle a doublé son capital l’année suivante et en 1882, elle ét ait capable de produire 20 000 montres en quatre modèles, la Keystone, Melrose, Fulton, et la Franklin.La compagnie a été incorporée en 1883 sous le nom de The Lancaster Watch Co., Inc.. Mais à, à cette époque, elle produisait plus de 30 modèles de montre, bien au-delà de sa capacité pour survivre sans dette.
  • KEYSTONE WATCH CO., Lancaster, Pa., 1884-1886: En 1884, la Lancaster Watch a encore une fois été réorganisée sous le nom de Keystone Watch Co. mais elle a encore échoué.
  • KEYSTONE STANDARD WATCH AND CO., 1886-1890: En 1886, Abram Bitner, ex-directeur général de la Lancaster Pennsylvania Watch, reprend la direction de la compagnie renommée Keystone Standard Watch Co.
  • NEW YORK STANDARD WATCH CO. – New York, 1885-1903 : vendue à Keystone Watch Case Co.
  • E. HOWARD WATCH CO. – Boston, Mass., 1902-1903 : vendue à Keystone Watch Case Co.
  • HAMILTON & ADAMS – Elmira, New York, 1837-1842, fusionne avec AURORA.
  • AURORA WATCH CO – Aurora, Ill. , 1885-1892, devient la Hamilton Watch Co. Car Clock.
  • HAMILTON WATCH CO. CAR CLOCK – Lancaster, Pennsylvania, 1892-1959
  • HAMILTON WATCH CO.  achète le nom HOWARD en 1927
  • HAMILTON WATCH achète Illinois Watch Co. en 1927, se réorganise avec Sangamo Electric Co. en 1928 et forme…
  • HAMILTON SANGAMO CORP. fusionne en 1931 avec SETH THOMAS et d’autres pour former la General Time Instruments Corp.

HAMMOND CLOCK CO.

La Hammond Clock établie à Chicago, Illinois, de 1928 à 1937 devient alors la Hammond Instrument Company, mais elle ferme ses portes en 1941.

HANSEN MANUFACTURING COMPANY

Elle produit les Hansen Programmed Clocks à Princeton en 1906, vend en 1935 à l’ingénieur en électricité Arvid N. Montgomery de Owensville, Indiana (Montgomery Time Systems).

HARLAND, Thomas

Né en Angleterre, cet horloger anglais s’établira à Norwich, Mass. entre 1735 et 1807.

HARTFORD CLOCK CO.

– Hartford CONN., c.  1916-?

H.C. THOMPSON CLOCK CO.

– Bristol, Connecticut 1903-?

HERMLE

  • HERMLE BLACK FOREST CLOCKS – Amherst, Virginia, 1977-2011 – changement de nom en 2011
  • HERMLE NORTH AMERICA – Amherst, Virginia, 2011….

HERSCHEDE (THE) HALL CLOCK CO.

Fondée à Cincinnati, Ohio en 1873 par Frank Herchede, et déménagée plus tard à Starkville, Missouri, elle a fermé ses portes en 1984.

HOADLEY, Silas (1786-1870)

HOROLOVAR CO. – U.S.A.

HOTCHKISS AND BENEDICT

– Auburn, New York, ca. 1835.

HOWARD, Edward (1813-1904), LA CROSSE

  • HOWARD – DAVIS – Boston, Mass., 1842-1843
  • STEPHENSON, HOWARD-DAVIS – Boston, Mass., 1843-1857
  • E. HOWARD CLOCK CO. – Roxbury, Mass., 1842-1850
  • AMERICAN HOROLOGIST CO. – Roxbury, Mass., 1850-1853
  • WARREN (THE) MANUFACTURING CO. – Roxbury, Mass., 1853-1854
  • BOSTON WATCH CO. – Roxbury, Mass., 1854-1857
  • HOWARD – RICE – Boston, Mass., 1857-1858
  • E. HOWARD – CO. – Roxbury, Mass., 1858-1861
  • HOWARD CLOCK & WATCH CO. – Roxbury, Mass., 1861-1879
  • E. HOWARD WATCH & CLOCK CO. – Roxbury, Mass., 1881-1899
  • E. HOWARD CLOCK CO. – Waltham, Mass., 1900-1923
  • HOWARD CLOCK PRODUCTS CO. – Boston, Mass., 1933…
  • LA CROSSE (THE) CLOCK CO. – La Crosse, WI, achète le nom E. Howard and Co. en 1994.

HOWARD MILLER

  • HERMAN MILLER CLOCK CO., Zeeland, Michigan, 1926-1937 – Howard C. Miller onde la compagnie en 1926 comme division de la compagnie de fourniture de bureau de son père. Il construira jusqu’en 1937, des horloges murales et de mobilier avec carillon.
  • HOWARD MILLER CLOCK CO. – Zeeland, Michigan, 1937… – En 1937, la division devient compagnie à part entière sous le nom de Howard Miller Clock, Co., pendant que le père poursuit les activités de production de mobiliers de bureau sous son nom.
  • KIENINGER Co., Germany – Howard Miller Clock Co. acquiert en 1993, son fournisseur allemand de mouvements, la Kieninger Co.
  • RIDGEWAY Howard Miller Clock Co. acquiert en 2004 de la Pulaski Furniture Corp., la Ridgeway Furniture Co. et déménage la production d’horloges de celle-ci à Zeeland, Michigan en 2005, pour la fermer définitivement en 2007.

HUBLEY MANUFACTURING CO.

– Lancaster, Penn., 1894-1965

IMPERIAL (THE) CLOCK CO.

Les frères Frank, Joseph, et Auguste Feraud avait une bijouterie à Granite City, Illinois, en 1904. Ils offraient aussi un service de réparation de montres et d’horloges. Ils avaient même mis au point un régulateur qu’ils offraient à leurs clients et même à d’autres bijouteries. Frank Feraud possédait une expertise en horloges à batterie. Il a ainsi obtenu un brevet pour un système de remontage. En 1909, il a créé avec ses frères The Imperial Clock Co. pour en faire l’exploitation. Plus tard, il a incorporé la compagnie avec deux autres partenaires. Mais pour une raison inconnue, la compagnie fut vite vendue et les frères Féraud se sont retirés du commerce des horloges. La compagnie déménagea alors à St-Louis, Missouri, de 1911 à 1913. À un moment donné, il y a eu une tentative de construire une manufacture à Rockport, Missouri, mais ce fut un échec. La compagnie revint alors à St-Louis en 1918. Là, George A. Able qui en était le directeur général et A. W. Fowler, le directeur de production, en sont devenus propriétaires et l’ont transformée en bijouterie et grand magasin d’horloges. Ils ont fabriqués des horloges électrique à courant continu, et plus tard à courant alternatif avec moteur synchrone. En 1920, la compagnie est devenue insolvable, et Fowler en en a acquis les restes et l’a déménagée à Collinsville, Illinois. Elle a continué à produire des horloges à batteries jusqu’en 1935, et plus tard des horloges à carillon avec moteur synchrone que Fowler avait brevetées. De 1936 à 1957, la compagnie était installée à Highland, Illinois. Après 1960, personne ne sait ce qu’il est advenu de celle-ci.

INGRAHAM, Elias (1805-1885)

  • INGRAHAM & BARTHOLOMEW – Bristol, Conn., 1831-1832 – vendue à J. C. Brown
  • INGRAHAM & GOODRICH – Bristol, Conn., 1832-1833
  • ELIAS INGRAHAM (1805-1885) – Bristol, Conn., 1835-1840
  • BREWSTER & INGRAHAM – Bristol, Conn., 1844-1852
  • E. & A. INGRAHAM COMPANY – Bristol, Conn., 1852-1856
  • ELIAS INGRAHAM AND COMPANY – Bristol, Conn., 1857-1861
  • E. INGRAHAM & COMPANY – Bristol, Conn., 1861-1884
  • THE E. INGRAHAM & COMPANY – Bristol, Conn., 1881-1884
  • THE E. INGRAHAM COMPANY – Bristol, Conn., 1884-1967 – Expansion à Toronto, Ont., Elizabeth Town, Ky-Laurinburg, NC, 1941-1959
  • INGRAHAM INDUSTRIES, Division de McGraw-Edison Penn. – Laurinburg, N.C. 1967-1985

INTERNATIONAL BUSINESS MACHINES CORP. (IBM)

  • WILLARD AND FRICK MANUFACTURING CO. – Rochester, N.Y., 1894-1911, acquise par la International Time Recording Co. en 1911.
  • INTERNATIONAL TIME RECORDING CO. – New York, N.Y., fondée en 1900 à la suite de l’acquisition de la Bundy Manufacturing Company, première compagnie à prduire des horloges enregistreuses (Time Recorder).
  • COMPUTING – TABULATING-RECORDING CO. – Endicott, N.Y., 1901-1924, devient IBM en 1924.
  • INTERNATIONAL BUSINESS MACHINES CORP. (IBM) – Endicott, New York, 1924.

INTERNATIONAL TIME RECORDING COMPANY

En 1900, George Winthrop Fairchild, directeur de la Bundy Manufacturing Co., crée à Jersey City, New Jersey, une agence de vente, la International Time Recording Company (ITR), pour la Bundy Manufacturing Co., The Standard Time Stamp Company, et la Willard and Frick Mfg. En 1901, l’incorporation a été relocalisée à Binghamton, New York, et ITR a acquis la Chicago Time-register Co., la première à fabriquer des enregistreuses à autographes (autograph recorders). En 1906, ITR s’installe à Endicott, New York, tout près de l’usine de la Bundy Manufacturing Co. En 1907, ITR acquiert la Dey Time Register Co. L’année d’après, ITR achète la Syracuse Time Recorder Company, un manufacturier d’enregistreuses à cadran. En 1912, les frères Howard incorporent une compagnie en Angleterre sous le nom de International Time Recording Co. afin de representer les intérêts de la compagnie américaine parente du même nom. C’est ainsi que les frères Howard sont devenus vendeurs des fameux Dey Time Registers. La compagnie britannique a été liquidée en 1914. En ce qui concerne l’Américaine, elle a été en 1912 fusionnée à la Bundy Manufacturing Co., la Tabulating Machine Company, et la Computing Scale Company sous le nom d’un holding nouvellement fondé, la Computing-Tabulating-Recording Company (CTR).

ITHACA (THE) CALENDAR CLOCK CO.

– Ithaca, N.Y., 1865-1917.

IVES

  • IVES C. & L. C. – 1830-1838
  • IVES CHAUNCEY. – Bristol, Conn., 1787-1857
  • IVES JOSEPH (1782-1862) – Bristol, Connecticut, 1811-1825 ; New York, N. Y., 1825-1830
  • IVES LAWSON – 1839-1843
  • IVES & LEWIS – 1820-?

JAMES REMINDO CLOCK COMPANY

Fondée en 1933 par James Remindo qui voulait construire une horloge capable de faire respecter les horaires de ses clients. Il construit une usine à Oakland, Californie qui produit l’horloge James Remindo jusqu’en 1960. La compagnie est alors vendue à Clifford Miller qui déplace la production à Minden, Nevada. La compagnie fermera ses portes en 1987.

JEFFERSON

  • JEFFERSON ELECTRIC MANUFACTURING CO. – Chicago, Ill.,1915-1928 – fusionnée à Chicago Fuse Manufacturing Co.
  • CHICAGO-JEFFERSON FUSE & ELECTRIC CO. – Chicago, Ill., 1928-1931
  • JEFFERSON ELECTRIC CO. – Bellwood, Ill. & Fall River, Mass., 1931-1967
  • JEFFERSON ELECTRIC, DIV. OF LITTON INDUSTRIES – Bellwood, Ill. & Fall River, Mass., 1967-1984
  • JEFFERSON ELECTRIC, DIV. OF MAGNETEK, INC. – Downers Grove, Ill. et Athens, AL., 1984-1991

JENNINGS BROTHERS MANUFACTURING CO.

– Bridgeport, Conn., 1890-?

JEROME

  • CHAUNCEY JEROME – Plymouth, Conn., 1816-1822
  • JEROMES & CO. LTD – Bristol, Conn., 1822-1844, acquise par la New Haven Clock Co. en 1855
  • JEROMES & DARROW – Bristol, Conn., 1824-1833
  • CHAUNCEY JEROME – New Haven, Conn., 1845-1854, acquise par New Haven
  • JEROME MANUFACTURING CO. – New Haven, Conn., 1850-1853, devient la New Haven Clock Co.

JOHN BAILEY II

-(1751-1823) – Hanover, Mass.

JOHN WANNAMAKER & CO.

– Philadelphia, Penn., 1875-?

JONATHAN CLARK BROWN

– Forestville, Connecticut, 1832-1858.

JUVET AND CO. – > JUVET TIME GLOBE CO.

Louis Paul Juvet est né en Suisse en 1838. Il a immigré aux États-Unis en 1866. Avec ses partenaires James Arkell et A. G. Richmond, il a fondé à Canajoharie, New York, Juvet & Co. qui prendra plus tard le nom de Juvet Time Globe Co. Juvet obtint deux brevets pour l’amélioration du temps universel (« Improvement in Time Globe« ). La compagnie a été créée pour fabriquer ses horloges brevetées. La production a débuté en 1879. Les mouvements étaient fabriqués par la Rood and Norton de Bristol, Conn. La manufacture a pris feu le 18 octobre 1886. Les horloges de Juvet ont gagné de nombreux prix à travers le monde. Louis Juvet est décédé en 1930.

K & S SALES CO. – U.S.A.

KANDIS-LANDIS (THE) CORPORATION

– Chicago, 1921-1929

KEEBLER, August C.

  • KEEBLER CLOCK CO. – Philadelphia, Pennsylvania, before 1929: distributeur d’horloges de fantaisie manufacturées pour elle par LUX Clock Manufacturing Co.
  • AUGUST C. KEEBLER CLOCK CO. – Chicago, Illinois, 1929-1939: a distribué plus de 1 million d’horloges fabriquées par Lux.

KEYSTONE 

  • NEW YORK STANDARD WATCH CO. – New York, 1885-1903 – vendue à Keystone Watch Case Co.
  • E. HOWARD WATCH CO. – Boston, Mass., 1902-1903 – vendue à Keystone Watch Case Co.
  • KEYSTONE WATCH CASE CO. – Boston, Mass., 1903-1927 – Achète la U.S. Watch et New York Standard Watch Co. en 1903.

KROEBER, Florence (1840-1911)

  • OWEN AND CLARK CLOCK STORE – New York City, N.Y, 18??-1861
  • GEORGE B. OWEN – Winsted, Conn., 1861-1864
  • F. KROEBER – New York, N. Y., 1865-1887
  • MUELLER & KROEBER – New York, NY, 1868-1869
  • F.  KROEBER CLOCK CO. – New York, NY, 1887-1899
  • F.  KROEBER & CO. – New York, NY, 1899-1904

LANDIS (THE) PROGRAM CLOCK CO.

Frank et Mark Landis de , Waynesboro, Pa, acquièrent la Fred Frick Clock Co. in 1910 et créent The Landis Program Clock Co. qui poursuivra ses activités jusqu’en 1937.

LAWSON CLOCK CO.

– Los Angeles, CA, 1930-c. 1941

L. F. CARTER & W. W.

– Bristol, Conn., 1862-1868

LINDEN™

Marque déposée de Cuckoo Clock MFG CO., New York, N.Y.

LUMAN WATSON

(1790-1834) – Cincinnati, Ohio, 1809-1834

LUX et KEEBLER

  • LUX CLOCK MANUFACTURING CO. – Waterbury, Mass., 1914-1961
  • ROBERTSHAW-FULTON (THE) CONTROLS CO. (LUX TIME DIV. – 1961
  • A. C. KEEBLER CO. – Chicago, Ill., 1931 devient le seul détaillant des horloges LUX

MACOMB CALENDAR CLOCK CO.

– Macomb, Ill, 1882-1883

MANNING, BOWMAN & CO.

Manning, Bowman & Co. (c. 1849-1945) a fabriqué des horloges à Meriden, Conecticutt de 1920 à 1930.

MARITIME COMMISSION

– U.S.A., 20e siècle.

MARSH, George C.

(1794-1862) – Winsted, Conn.

MARSH WILLIAMS AND CO.

– Dayton, Ohio, 1832-?

MASSON & SULLIVAN

– West Yarmouth, Mass.

MASTERCLOCK INC.

– St Charles, Mo., 1994…

MASTERCRAFTERS CLOCK AND RADIO CO.

– Chicago, Ill., 1948-1980

McCASKEY, John L.

John Mc Caskey, Écossais d’origine, se fait engager en 1888 comme principal associé au Waynesboro High School en Pennsylvanie. Il désirait expérimenter la possibilité de contrôler de son bureau les cloches d’horaire des différentes classes de l’école. D’ailleurs, cette année-là, il expose dans la vitrine d’un magasin de Abraham et Amos Frick, son projet, la « Kosmic Clock« . L’année suivante, il demande un brevet pour une horloge électrique à programme sur disque placé sur le cadran qui permet de sonner les cloches des classes. En 1890, il dépose un autre brevet pour perfectionner son système, et crée la Electrical Signal Clock Company. Ses horloges munies de mouvements Seth Thomas ou Waterbury étaient du style horloges d’école. Il leur avait donné des noms: Autocrat, Hazel et Empress. Elles étaient fabriquées à Waynesboro. Cependant, ses horloges avaient un défaut qui les rendait peu précises. En 1893, McCaskey vend machinerie, inventaire et droits à la compagnie des frères Landis, la Geiser Co., et autres partenaires de Harrisburg, Pa.

McCLINTOCK

  • McCLINTOCK-LOOMIS CO. – Minneapolis, Minnesota, 1908-1917
  • O. B. McCLINTOCK CO. – Minneapolis, Minnesota, 1917-1949

MITCHELL & ATKINS – > MITCHELL, ATKINS AND CO.

MITCHELL, George

(1774-1852) – Bristol, Conn., 1820-1832

MITCHELL VANCE & CO.

– New York, N.Y., 1860-1880

MUNGER, Asa

– Auburn, N. Y., 1820-1840

MUNROE, Daniel (1775-1859) & Nathaniel (1777-1861)

  • DANIEL MUNROE & CO. – Concord, Mass., 1798-1804
  • NATHANIEL MUNROE – Concord, Mass., 1798-804 ; Norfolk, Virginia, 1804-1807 ; Concord, Mass., 1807-1808
  • MUNROE & WHITING – Baltimore, Maryland, 1808-1817
  • MUNROE AND HOLMAN – Baltimore, Maryland, 1826-1828
  • NATHANIEL MUNROE – Baltimore, Maryland, 1829-1831

NATIONAL CALENDAR CLOCK CO.

– New Haven, Conn.

NATIONAL SELF-WINDING CLOCK CO.

– Champaign, Illinois, 1896-1901 ; Bristol, Conn., 1902-1905; Champaign, Ill. 1905-1908 ; Urbana, Ill. 1908-1912.

NATIONAL TIME AND SIGNAL

– Wixom, Michigan, 1877…

NEW ENGLAND CLOCK CO.

– Bristol, Conn., 1851

NEW ENGLAND CLOCK CO.

– Bristol, Conn., 1959-1985 – vendue à des investisseurs.

NEW HAVEN

  • NEW HAVEN CLOCK CO. – New Haven, Conn., 1853-1946
  • NEW HAVEN AND WATCH CO. – New Haven, Conn., 1946-1960

NO-KEY CLOCK CO. – MOUNTAIN STATE ELECTRIC CO.

– Wheeling, W. VA., 1909-1912

NORTH AMERICAN WATCH CO.

– New York, 1970-2007 ; Genève, Suisse, 2007…

OWEN, George B. (1834-1914)

Né à Tonbridge, Kent, England, il a immigré aux États-Unis en 1840. Il a fabriqué et vendu des horloges à New York de 1852 à 1864, puis a déménagé à Winsted Connecticut en 1866 où il a continué à fabriquer et à vendre des horloges sous son nom de 1875 à 1879. Malheureusement, sa fabrique a pris feu. Il l’a reconstruite sous le nom de Winsted Clock Co. en 1879. Elle tiendra le coup jusqu’en 1894. Puis, Owen est devenu le directeur général de Wm. L. Gilbert de 1879 à 1914. C’est alors que Gilbert a acheté la compagnie de Owen et l’a dissoute.

PARKER

  • PARKER & WIPPLE – Meriden, Conn., 1795-1868
  • PARKER & WIPPLE MANUFACTURING CO. – Meriden, Conn., 1868-1893
  • PARKER CLOCK CO. – Meriden, Conn., 1893-1934
  • PARK SHERMAN CO. – Springfield, Ill., 1931-1960

PENNWOOD

  • PENNWOOD (THE) ELECTRIC CO. – Pittsburgh, PA, c. 1930-??
  • PENNWOOD NUMECHRON. CO. – Pittsburgh, PA. ??-1972

PHINNEY WALKER KEYLOESS AUTO CLOCK CO.

– New York, NY, 1910-1944 – > PHINNEY WALKER CO., Inc., New York, NY, 1923-1943

PLYMOUTH CLOCK CO.

– Thomaston, Conn., 1930-1940 : division de Seth Thomas.

POMEROY, Noah

(1813-1896) – Bristol, Conn., 1847-1878

POOLE

  • POOLE MANUFACTURING CO., INC. – Westport. Conn., 1923-1926.
  • POOLE MANUFACTURING CO., INC.,  DIV. DE MORSE CHAIN CO. – Ithaca, N. Y., 1926-1930 ; Weedsport, N. Y., 1937-1940.

PRENTISS

  • PRENTISS CLOCK CO. – New York, c. 1870-c. 1880
  • PRENTISS CALENDAR & TIME CO. – New York, N. Y., 1880-1897
  • PRENTISS CLOCK IMPROVEMENT CO. – New York, N. Y., 1897- c. 1905

PRIME TIME INC.

– Scottsdale, AZ, 1988…

RAY AND INGRAHAM

– Bristol, Conn., 1841–1844

REMPE MANUFACTURING CO.

– Danville, Pennsylvania, 1903-1905

RIDGEWAY CLOCKS CO

The Gravely Furniture Company, fondée en 1926 à Ridgeway, Virginia, a commencé à fabriquer des horloges grand-père en 1960. En 1985, Gravely a été vendue à la Pulaski Furniture Corporation qui l’a renommée Ridgeway Clocks, le nom Gravely étant utilisé avant l’acquisition par Pulaski. Ridgeway a été vendue à la Howard Miller Clock Co. en 2004, qui l’a déménagée à Zeeland, Michigan l’année suivante, la laissant poursuivre ses activités sous son nom. Ridgeway Clocks Co. est toujours en affaire à titre de compagnie Howard Miller.

RITTENHOUSE, David

(1732-1796) – Philadelphia, Penn.

ROBERTS, Gideon

(1749-1813)

SALEM CLOCK CO.

– Hartford, Conn., 1945-1965

SAMUEL WHITING

– Concord, Mass., 1808-1817

SANGAMO ELECTRIC CO.

– Springfield, Ill., 1899-1931

SAWIN & DYER

– Boston, Mass., 1822-1828

SELF WINDING CLOCK CO.

– New York, N. Y., 1886-1970

SESSIONS

  • SESSIONS CLOCK CO. – Bristol, Conn., 1903-1958 – suite de la compagnie E. N. Welch en 1903. La compagnie sera vendue en 1958 à  Consolidated Electronics Industries
  • CONSOLIDATED ELECTRONICS INDUSTRIES – 1958-1969 – vend la marque Sessions à United Metal Goods Manufacturing Company, Inc.
  • UNITED METAL GOODS MANUFACTURING CO. – Brooklyn, N. Y., 1905-c. 1968.

SETH THOMAS (1774-1859)

  • SETH THOMAS & SILAS HOADLEY – Plymouth, Conn., 1810-1813 : Seth Thomas et Silas Hoadley reprennent la manufacture d’horloges en difficulté de Eli Terry en 1810 et l’opèrent ensemble jusqu’en 1913. C’est alors que Seth Thomas la quitte et laisse Hoadley poursuivre seul ses activités.
  • SETH THOMAS CLOCK CO. – Plymouth Hollow, Conn., 1813-1865
  • SETH THOMAS CLOCK CO. – Thomaston, Conn., 1865-1931
  • SETH THOMAS’ SONS – CO. – Thomaston. Conn., 1866-1879 – fusionne avec Seth Thomas Clock Co.
  • PLYMOUTH – Thomaston, Conn., 1930-1940 : division de Seth Thomas
  • SETH THOMAS, DIV. OF THE GENERAL TIME INSTRUMENTS CO. – U.S.A., 1931-1949
  • SETH THOMAS, DIV. OF THE GENERAL TIME CORP. – Norcross, GA, 1949-1968
  • TALLEY INDUSTRIES – U.S.A., 1968-2001
  • SETH THOMAS, DIV. OF TALLEY INDUSTRIES – AZ, 1969-2001
  • SETH THOMAS, DIV. OF COLIBRI GROUP – U.S.A., 2001-2009
  • SETH THOMAS, DIV. OF ALLIANCE TIME – U.S.A., 2009

SIMPLEX

  • SIMPLEX TIME RECORDER CO. – Gardner, Mass., 1894-2000 – acquiert IBM Time Equipment Division en 1958
  • SIMPLEX, TYCO INTERNATIONAL DIV. – Princeton, N.J., 2000-2002,  acquiert Grinnell en 1976 et forme Grinnell-Simplex in 2002
  • GRINNELL-SIMPLEX – Boca-Raton, Fl., 2002-2016
  • GRINNELL-SIMPLEX vendue à JOHNSON CONTROLS, Cork, Ireland, 2016…

SOHM ELECTRIC CLOCK COMPANY

– Chicago Illinois, 1912-1922

SOUTHERN (THE) CALENDAR CLOCK CO.

– St. Louis, Mo, 1875-1899

SPENCER, Francis (1799-1879) & Laurence (c. 1802-1847)

  • SPENCER, HOTCHKISS AND CO. – Salem Bridge, Conn., c. 1822-1830
  • SPENCER – WOOSTER – Salem Bridge, Conn., 1830-1845

STANDARD (THE) ELECTRIC TIME CO.

– Waterbury, Conn., 1884-1911 – Springfield, Mass., 1911-1981

STERLING CLOCK CO. OF NEW YORK

Déménage à Meriden, Conn. vers 1926 pour y fabriquer des horloges électriques. En 1931, elle introduit sur le marché une horloge pour automobile The Sterling Automobile Clock. Vers 1933, la compagnie sera acheté par la Western Clock Co.

SYDNEY ADVERTISING CLOCK

– Sydney, New York

SYLVESTER & HYMAN CLARK

– Salem Bridge, Conn., 1820 – c. 1830

SYRACUSE TIME RECORDING COMPANY

Établi à Syracuse, New York, c. 1900-1908, c’est un manufacturier d’enregistreuses à cadran (dial recorders). Le 30 janvier 1902, Syracuse Time Recorder dépose une demande de brevet pour une enregistreuse de temps inventée par Arthur E Snow, et obtient le brevet le 12 avril 1904. ITR acquiert la compagnie en 1908.

TABER, Elnathan (1767-1854)

Apprenti de Simon Willard de 1784 à 1789, Taber a produit par la suite, dans l’atelier de son jardin à Roxbury, Massachusetts, des horloges de parquet, des horloges tablettes dites Massachusetts et des horloges banjos marquées de l’inscription « S. Willard’s Patent« . À la retraite de ce dernier en 1839, Taber a acheté son commerce avec tous ses outils et sa clientèle.

TAYLOR INSTRUMENTS CO.

– Rochester, New York, 1851….

TELECHRON

  • WARREN (THE) CLOCK CO. – Ashland, Conn., 1912-1926
  • WARREN TELECHRON CO. – Ashland, Conn., 1926-1946
  • REVERE (TELECHRON) Co. – Div. Herschede Clock. Co. (Cincinnati, Ohio) 1927-1972
  • GENERAL ELECTRIC TELECHRON – U.S.A., 1943-1979 – vendue à Timex Corp. en 1979
  • TELECHRON TIMER – Leland, North Carolina, 1928…
  • ELECTRIC TIME CO. – Medfield, Mass. 1928…

TELE-VISION CLOCK CORPORATION OF AMERICA

– Pennsylvanie, 1950 : horloges gadgets électriques.

TERHUNE AND EDWARDS CLOCK CO.

Fondée par Henry Terhune et George B. Edwards, cette compagnie a fabriqué des horloges de tablette avec des mouvements 30 heures en bois à 48 Cortland St., Chicago, Ill., de 1855 à 1872. Elle a déménagé au 18 Cortland St. en 1872.

TERRY Eli (1772-1852)

  • ELI TERRY SR. – East Windsor, Conn., 1792-1810
  • ELI TERRY & SONS – Plymouth, Conn., 1818-1824
  • TERRY, Eli & Samuel (1774-1853) – Plymouth, Conn., 1824-1827
  • ELI TERRY & SONS – Plymouth, Conn., 1825-1836
  • TERRY R. (Ralph.) & J. B. (John Burnam)  – Bristol, Conn., 1835-1836
  • ELI TERRY JR. CO. – North Bury, Conn., 1830-1841
  • TERRY (Ralph. & Theo.) AND ANDREWS – Bristol, Conn., 1842-1850; Ansonia, Conn., 1850-1852
  • S. B. TERRY – Terryville, Conn., 1831-1852
  • TERRY (R. E.) DOWNS (Franklin & George) & BURWELL – Bristol, Conn., 1851-1852
  • TERRY (Theo.) & BARNUM (P. T.) – Bridgeport, Conn., 1850-1855
  • S. B. TERRY & CO. – Terryville, Conn., 1852-1853
  • TERRY (R. E.) & DOWNS (George) – Bristol, Conn., 1853-1856
  • TERRY (Theo.)  & BARNES (Horace) – Boston, Mass., 1854
  • TERRYVILLE MANUFACTURING. Co. – Terryville, Conn., 1853-1854
  • S. B. TERRY – Terryville, Conn., 1854-1859
  • TERRY CLOCK CO. – Waterbury, Conn., 1867-1880
  • TERRY CLOCK CO. – Pittsfield, Mass., 1880-1884

RUSSELL AND JONES CLOCK CO.

– Pittsfield, Mass., 1884-1893

THOMAS HARLAND

– Norwich, Conn., c. 1774-1807

THOMPSON (THE) ELECTRIC CLOCK CO.

  – Memphis, Tenn., c. 1915

TIFFANY ELECTRIC MANUFACTURING CO.

– Buffalo, N.Y., 1904

TIME TELEGRAPH CO. – U.S.A.,

1883-1887

TREND CLOCKS

– Zeeland, Michigan, 1937-1968: achetée par Sligh, Zeeland, Michigan

TWISS Famille

  • TWISS, Austin – Meriden, Conn.
  • TWISS, Benjamin, Meriden, Conn.
  • TWISS, B. & H. – Meriden, Conn., 1831-1834
  • TWISS, Hiram – Meriden, Conn., 1834
  • TWISS, Ira – Meriden, Conn.
  • TWISS, H. & R.
  • TWISS, J. & R. – Meriden, Conn., 1830
  • TWISS, Joseph B. – Meriden, Conn., 1832 et 1837
  • TWISS, Russell – Meriden, Conn.

UNITED CLOCK CORP.

La United Clock Corporation de Brooklyn, N.Y. créée en 1931, achète l’inventaire de Sessions en 1958. Ferme ses portes en 1960.

UNITED STATES CLOCK CO.

– New York, v. 1872-?

VERMONT CLOCK CO.

– Fairhaven, Conn., c. 1891-?

WATERBURY

  • WATERBURY CLOCK CO. – Benedict Branch – Burnham, Waterbury, Conn., 1857-1944
  • R. H. INGERSOL – BROTHER – New York City, N.Y., 1880-1922 – achetée par Waterbury Clock
  • UNITED STATES TIME CORPORATION – Middlebury, Conn., 1944-1969
  • TIMEX CORPORATION – Middlebury, Conn., 1969-2008
  • TIMEX GROUP USA, INC. – Middlebury, Conn., 2008…

WALTHAM

  • WALTHAM AIRCRAFT CLOCK CORP. – Waltham, Mass., 1854-1994, acquise par Prime Time, Inc.
  • WALTHAM CLOCK CO. – Waltham, Mass., 1897-1913
  • WALTHAM WATCH AND TOOL CO. (U.S. Watch) – Waltham, Mass., 1879-1881
  • WALTHAM (THE) WATCH AND CLOCK CO. – Waltham, Mass., 1923-1925
  • WALTHAM WATCH CO. – Waltham, Mass., 1913-1930

WEBB

  • WEBB C. BALL CO. and BALL CO. – Cleveland, Ohio, 1879-1903
  • WEBB C. BALL WATCH CO. – Cleveland, Ohio, 1903-1980

WELCH

  • BARTHOLOMEW, HILLS & BROWN – Forestville, Conn., 1830s.
  • BARNES & WELCH CO. – Forestville, Conn., 1831-1834
  • FORESTVILLE MANUFACTURING. CO. – Forestville, Conn., 1835-1839 ; achetée par J. C. Brown en 1842
  • J. C. BROWN – Bristol, Conn., 1842-1856: achetée par E. Welch, 1856-1864
  • ELISHA MANROSS – Bristol, Conn., 1854: achetée par E. Welch, 1854-1864
  • F. N. OTIS – Bristol, Conn., 1856: achetée par E. Welch, 1856-1864
  • WELCH, SPRING & CO. – Bristol, Conn., 1868-1895: absorbée par E. N. Welch en 1884
  • BIRGE PECK & CO. – Bristol, Conn., 1849-1859: vendue à Welch, Spring & Co., et absorbée par E.N. Welch en 1884.
  • E. N. WELCH MANUFACTURING CO.: Bristol, Conn, 1864-1903 : devient Sessions en 1903.

WESTERN CLOCK, alias WESTCLOX

  • UNITED CLOCK CO. – Peru, Ill., 1885-1887, devient Western Clock Co.
  • WESTERN CLOCK CO. – Peru, Ill., 1887-1888, devient Western Clock Manufacturing Co.
  • WESTERN CLOCK MANUFACTURING CO., « WESTCLOX » – La Salle, Ill., 1888-1912.
  • WESTERN CLOCK CO. Ltd., « WESTCLOX » – Peru, Ill., U.S.A., 1912-1931, fusionne avec Seth Thomas Clock Co.
  • WESTERN CLOCK CO., « WESTCLOX, » DIV. OF THE GENERAL TIME CORP.  – U.S.A., 1931-1936
  • WESTCLOX DIV. OF THE GENERAL TIME CORP., U.S.A., 1936-2001
  • WESTERN CLOCK CO. a acquis Sterling Clock Co. de New York vers 1933 et a conservé la marque Sterling pour ses horloges électriques.
  • THE GENERAL TIME CORP. – Norcross, Georgia, 1930-2001

WHITING, Riley

(?-1835) – Winchester and Winstead, Conn, 1808–1835.

WILLARD AND FRICK MANUFACTURING COMPANY

« J. L. Willard et F. A. Frick de Rochester, New York, crée la Willard and Frick Manufacturing Company (1894-1900), première compagnie d’enregistreuse de temps à cartes au monde. La compagnie passe un contrat avec la William Gardam & Son de New York, New York, pour fabriquer et envoyer les enregistreuses à carte à Rochester, New York où elles sont installées dans des boîtiers et testées avant leur envoi final vers des clients sous la marque de commerce « Rochester. » Willard and Frick va devenir plus tard partie intégrante de la International Time Recording Co., un élément majeur de la future IBM. » (IBM Archives, 1894 – ma traduction)

WILLARD BROTHERS

Benjamin Sr et Sarah Brooks Willard eurent 12 enfants, dont quatre ont été horlogers, soit Benjamin Jr., Simon, Ephraïm et Aaron :

  • BENJAMIN  WILLARD Jr (1743-1803) né à Grafton, Massachusetts, il a fabriqué des horloges à East Hartford au début des années 1760, et à Grafton au milieu des années 1760, puis à Lexington de 1768 à 1771. En 1773, il a installé un atelier sur la rue Roxbury à Boston, et y fabriquait et vendait des horloges avec son frère Simon, en particulier des horloges musicales qui jouaient à chaque heure un thème, différent pour  chaque jour de la semaine, et un psaume le dimanche. Il est mort à Baltimore en 1803.
  • SIMON WILLARD (1753-1848) né à Grafton, Massachusetts, il est reconnu comme étant le plus grand horloger de la famille. Il est mort à Boston, Massachusetts.
  • SIMON WILLARD JR. (1795-1881), fils de Simon, né à Boston, Massachusetts, il a commencé à fabriquer des horloges en 1824, à l’atelier de son père. Il est mort à Boston.
  • BENJAMIN FRANLIN WILLARD (1803-1847), fils de Simon, né et mort à Boston, il a travaillé à Boston à l’atelier de son père où il a appris son métier.
  • EPHRAIM WILLARD, né en 1755, il a fabriqué des horloges à Medford, Mass. de 1777 à 1784, puis à Boston et Roxbury, Mass. de 1784 à 1804, et finalement à New York, N.Y. de 1805 à 1832.
  • AARON WILLARD (1757-1844) né à Grafton, Massachusetts : de 1780 à 1790, il a eu un atelier à Roxbury, puis à Boston de 1795 à 1823, où il a été le premier à fabriquer des horloges en forme de Banjo.
  • AARON JR. WILLARD (1783-1864), fils de Aaron, né à Roxbury, Mass. en 1783, il a travaillé dans l’horlogerie à Boston de 1823 à 1863: on lui doit l’horloge en forme de lyre.
  • HENRY WILLARD (1802-1887).

WILLARD BROTHERS, 2e famille

  • Jacob Willard (1734-1808) fermier à  Ashburnham, Mass., aussi descendant du colonel Simon Willard, et sa femme Rhoda Randall de Stow, Vermont, eurent deux enfants impliqués dans l’horlogerie, Alexander Tarbell et Philander Jacob.
  • ALEXANDER TARBELL WILLARD : de 1801 à 1820, à Ashby, Mass., il a fabriqué des horloges à boîtier en bois bon marché, mais avec mouvements en laiton assez raffiné, certains ayant une orgue à musique.
  • PHILANDER JACOB WILLARD (1772-1840).

YALE CLOCK CO.

– New Haven, Conn., 1881-1883.

YEAR CLOCK CO.

– New York, N.Y., 1841-?

Sous-section suivante : 3.04 – L’horlogerie anglaise

Don`t copy text!